Pourquoi les personnes anti-choix acceptent la FIV

Rouge, Illustration, Pêche, Art, Erin Lux

Comme beaucoup de femmes en Amérique, j'en ai eu la fertilité défis.

Jon Snow épouse-t-il Daenerys Targaryen

Parfois, cela m'a rendu très triste et frustré parce que j'aimerais avoir un enfant. Mais cela ne m'a pas fait penser que nous devrions forcer d'autres femmes à avoir des bébés dont elles ne veulent pas pour que je puisse les adopter, parce que, alors volontairement mettre un bébé en adoption est un acte d'une immense gentillesse, je ne considère pas les femmes comme des utérus ambulants qui devraient sortir des nourrissons pour ma commodité.

Je ne vis pas Le conte de la servante , et si je le faisais, j'aimerais penser que je ne ferais pas partie des épouses effrayantes. Si vous avez besoin d'un avortement, je vous conduirai chez le médecin, même si mes désirs actuels ne sont peut-être pas les mêmes que les vôtres.



Comme je ne suis pas un sociopathe abject à cet égard, mais que je veux toujours avoir un enfant, je passe beaucoup de temps dans un bureau de fertilité à être poussé, poussé et soumis à de nombreux tests désagréables mais, espérons-le, utiles. .

qui chante la nouvelle beauté et la bête

Et bien qu'il y ait beaucoup de choses désagréables à se rendre dans une clinique de santé reproductive, je n'ai jamais eu à passer devant un manifestant pour entrer. Dieu merci.